Import-export

faire une activité dans l'import export

 

Quand le produit et les matières ne sont pas disponibles dans votre propre pays, il va vous falloir devenir importateur.

Il y a plusieurs motifs à faire importer vos produits de l’étranger, cela peut venir d’une meilleure qualité de fabrication à l’étranger, ou des matériaux moins chers, voire même le coût de la main d’œuvre plus bas. Peu importe votre motivation il y a quand même pas mal de choses à savoir pour vous lancer.

En premier lieu, vous allez devoir faire une demande de numéro EORI (Economic Operator Registration and Identification) « si votre business est en Europe ».

Ce numéro a pour but de sécuriser les échanges commerciaux entrants et sortants dans l’Union européenne. Il permet d’identifier chaque opération économique avec les autorités douanières.

L’immatriculation EORI est obligatoire pour toutes les opérations douanières effectuées sur l’Union européenne. Pour vous inscrire, il faudra vous rendre sur le site des douanes, un formulaire sera à compléter.

Si vous souhaitez dédouaner un produit dans votre pays, il n’y aura aucun problème avec votre entreprise. Par contre si vous souhaitez dédouaner pour votre compte dans un autre pays hors de l’Union européenne, il vous faudra automatiquement une autre entreprise, établissement stable ou filiale, peu importe le statut que vous souhaitez choisir.

En principe, si votre entreprise est dans l’Union européenne, vous pouvez dédouaner dans l’UE par contre, il faudra vous déclarer pour vous acquitter des taxes redevables, ou vous pouvez vous faire représenter si vous voulez par un mandataire fiscal. Les entreprises en dehors de la Communauté européenne qui souhaitent dédouaner en Europe, sans avoir de filiale ou d’établissement stable, devront désigner un représentant fiscal qui s’occupera de s’acquitter de toutes les taxes.

L’idéal est de vous rapprocher d’un avocat spécialisé qui pourra vous aider dans la création de ce projet. Il est toujours préférable d’être entouré et formé pour ne pas faire d’erreurs.

Une fois que vous avez réglé la partie administrative, il vous faut trouver une entreprise de transport à l’international, qui pourra s’occuper de votre fret maritime, aérien, routier. L’idéal reste de trouver une entreprise qui fait les trois, c’est toujours plus intéressant suivant vos besoins. Leurs tarifs sont variables, c’est pour cela qu’il vaut mieux faire une étude de prix avant votre choix, il faut aussi voir les services qu’ils vous proposent. Prendre toujours le moins cher n’est pas forcément la meilleure des solutions, à plusieurs reprises, j’ai par expérience eu des petits problèmes suite au transport, j’étais bien content à ces moments-là d’avoir une très bonne société de fret pour m’aider dans la difficulté.

Ces entreprises ont un savoir que vous n’avez pas. Donc il faut en choisir une avec de l’expérience, elle pourra solutionner des problèmes et vous faire gagner du temps.

Dans l’import-export, il y a multitudes de problèmes qui peuvent arriver, entre le moment du chargement dans les containers de vos produits, l’envoi au port, le chargement du container sur le navire, le déchargement arrivé sur le lieu, le rechargement sur le transport routier. Il se passe généralement pas mal de temps, les problèmes peuvent arriver à répétition, leur expérience est donc capitale pour réaliser à bien votre import-export.

Avoir une très bonne relation avec votre interlocuteur dans cette entreprise de transport à l’international, il est beaucoup plus facile de traiter avec une seule personne que d’être dans une grande entreprise ou vous auriez plusieurs contacts, le relationnel dans le business est important.

Au niveau de votre assurance, vous allez avoir besoin d’assurer votre marchandise en cas de casse ou de perte. Il est quand même très rare que cela arrive étant donné que votre container, une fois chargé sera plombé avec un numéro de série, et ce sera à la réception que vous aurez à le déplomber. Les cas qui peuvent vous arriver seront, le bateau qui serait malmené en mer, et votre container pourrait tomber dans l’eau, un accident routier et bien sûr, comme les Américains ont pour habitude de dire, « tout acte de Dieu ». Autant vous dire que ce n’est pas tous les jours que vous aurez un problème, l’assurance à son importance, car il faut toujours s’assurer, mais ne vous faites pas non plus trop de soucis par rapport à cela.

Pour devenir exportateur, il s’agit du même canal que pour être importateur avec quelques petites différences. Rapprochez-vous d’un avocat spécialisé, car les règles et obligations dans certains pays ne sont pas évidentes à connaître au démarrage.

Quand vous importez vous allez devoir vous acquitter des taxes du pays où vous dédouanez votre marchandise, à l’exportation si cela est pour une autre entreprise ce sera à elle de s’acquitter des ta…………………………. Lire la suite